Pourquoi nous avons créé Curiose

Publié le

Notre manifesto

Le savais-tu ?

Selon les chiffres les plus récents, il paraîtrait que 66% des lycéens estiment être mal accompagnés dans leur orientation et  qu’ 1 million de jeunes ne se sentent pas à leur place dans la société.

Ces chiffres, ils nous font bondir.

Surtout, ils résonnent avec une problématique à  laquelle on a nous-mêmes été confrontés, en tant que lycéens dans un premier temps, et ensuite en tant que jeunes actifs. On s’est longtemps demandé quelle était notre « voie », si on était prédestiné à en avoir une, ou s’il était possible d’avoir un job qui réconcilie tous nos centres d’intérêts. Deux constats ont émergé de ces questionnements :

 1/il n’existe pas une voie mais plusieurs voies possibles

 2/la connaissance de soi est aujourd’hui essentielle pour savoir quelles études et quels métiers nous correspondent. 

C’est d’ailleurs tout l’enjeu de Curiose : t’apporter, à  travers notre solution, des clés de compréhension sur toi-même, et t’éclairer sur les choix d’orientation adaptés à ta personnalité.

N’ayant pas relevé le défi de l’orientation et de l’apprentissage de la connaissance de soi, le système scolaire actuel reproduit des schémas traditionnels qui enferment les élèves dans des cases qui ne sont pas faites pour eux. Et c’est un constat accablant : 60% des jeunes de certaines filières se réorientent après leur première année d’études post-bac.

——————————————————————————————————————

LE DÉFI DE L’ORIENTATION

Quand des pays comme le Danemark ou l’Allemagne encouragent les élèves à  prendre une année d’exploration pour apprendre à mieux se connaître, en France nous poussons les élèves à  « y réfléchir plus tard ». Mais c’est quand, « plus tard ? » 

De nombreuses personnes arrivent sur le marché du travail, sans se connaître réellement. 

La bonne nouvelle ? C’est que la vie est longue, et que tu as le temps de te trouver ! C’est toujours difficile de tomber sur le job de ses rêves du premier coup !

 La mauvaise, c’est qu’en écartant la question de l’introspection trop longtemps, tu prends le risque de te retrouver parmi les personnes qui exercent ce que David Graeber appelle les « bullshit jobs ». Un matin, tu te réveilles, une pandémie s’est abattue sur le monde et tu te rends compte que ton métier n’est ni essentiel ni utile à  la société.

—————————————————————————————————————–

À LA QUÊTE DE SOI-MÊME

La quête de soi n’est ni un concept figé, ni une destination, c’est un processus long qui exige une certaine prise de recul et la capacité à alterner entre phases d’action et phases de réflexion. En effet, comment trouver son alignement si on expérimente pas d’abord ? 

Lorsqu’on emprunte le chemin de la connaissance de soi, on se rend vite compte que même si les expériences de vie nous façonnent et peuvent réellement nous transformer, on possède tout.es des traits de caractère profondément ancrés en nous qui guident nos mouvements et actions. 

Il y a toujours une certaine cohérence, un fil rouge qui dessine nos expériences (même si ça n’est pas forcément visible au départ). 

À ce moment, on peut prendre le parti de se dire : « Et si l’orientation que je donne à ma vie devenait un jeu ? Et si je transformais les obstacles qui se dressent devant moi en opportunités de transformation intérieure ? »

Si s’orienter peut être fastidieux, complexe et bourré d’incertitudes, il est aussi possible de le vivre comme un parcours ludique, une phase d’exploration de soi et du monde qui nous entoure pour finalement se positionner jusqu’à trouver son ou ses ikigaï (à découvrir dans notre prochain article). 

Alors prends les choses au sérieux, sans trop te prendre au sérieux. Dis-toi qu’à tout moment, tu peux bifurquer. Il suffit d’un peu d’imagination et beaucoup de flexibilité. À l’image d’un Rubicube : trouver la combinaison gagnante. 

Plus facile à dire qu’à faire ?

« PRENDRE LES CHOSES AU SÉRIEUX, SANS TROP SE PRENDRE AU SÉRIEUX »

S’affranchir du regard de l’autre pour emprunter sa propre voie, prendre le risque de trébucher, enlever toutes les couches de protection avec lesquelles on a grandi et fonctionné en pilote automatique…tout un travail ! 

La bonne nouvelle ? Tu n’es pas seul dans cette démarche et nous sommes là pour t’aider. 

WITH LOVE, 

Curiose <3 

Catégories : Non classé